N. B. : avant de commencer et vu l’embarras de choix des noms qu’elle possède, je vais adopter le terme STIBINE et non pas ANTIMOINE  pour l’indiquer tout le long de ce blog qui lui sera dédié. Pour les impatients qui souhaitent connaître directement comment j’ai utilisé ma Stibine en toute sécurité, vous trouverez tout en bas de la page ma démarche et mes conseils. Toutefois, il faut être très prudent en la manipulant et surtout bien suivre ces conseils qui ont été très efficaces pour moi et qui j’espère le seront pour vous aussi. Mais attention, je décline toute responsabilité au cas où un événement malheureux vous arriverait, car je ne peux pas être le garant de vos manipulations à distance. La Stibine est comme n’importe quelle pierre, c’est-à-dire qu’elle n’agira pas exactement de la même façon sur deux personnes.

Introduction

Beaucoup d’entre nous peinent à trouver des renseignements fiables et détaillés sur son utilisation et surtout en toute sécurité.

Parfois on a besoin d’utiliser une Stibine sans subir forcement ses inconvénients. De plus, j’ai souvent lu ici et là qu’elle n’était  pas destinée aux novices, ce qui est vrai, mais sans dire aux novices comment il fallait la manipuler s’ils avaient besoin de le faire. D’ailleurs, à un moment donné, j’ai été ce novice…  Je me souviens encore comment j’ai reçu son appel, c’était son image qui se présentait régulièrement dans ma tête durant 6 mois environ. Jusqu’au moment où j’ai décidé d’en acheter une. J’ai attendu longtemps, car je ne savais pas quoi faire avec elle. Mais au moment où j’ai eu ma Stibine (en tant que novice), j’ai subi trop de galères pour découvrir finalement un moyen sûr de l’utiliser…

Durant cette période d’approche où je faisais des tests et des expériences pour pouvoir la manipuler en toute sécurité, je me suis promis que si je parvenais un jour à découvrir un moyen sûr pour l’utiliser, je le partagerais avec tout le monde sans exception. Raison pour laquelle j’ai décidé de partager mon expérience, pour faciliter son utilisation afin de faire bénéficier un grand nombre de personnes de ses bienfaits.

Je souhaite à l’avenir qu’il y ait plus de personnes qui partageront comme moi leurs approches avec la Stibine sous tous ses angles.

Référence

Avant de poursuivre mon récit, je vais faire une petite pause en citant un des piliers de la lithothérapie française M. Reynald Georges BOSCHIERO qui dans son livre le “Dictionnaire de la Lithothérapie » Éditions AMBRE ©2005 a fait un joli retour sur la Stibine.

Boschiero raconte son applications en lithothérapie :

Plan physique

Dans la première édition (1992) de mon Dictionnaire des Pierres utilisées en Lithothérapie, j’avais dit : “On aura soin de ne jamais pointer un cristal de Stibine chargé vers un être de chair car on lui doit amour, assistance et protection”. Dans la deuxième édition (1999), j’avais ajouté : “Cependant, en cas de douleur localisée, on n’hésitera pas à le pointer sur la zone douloureuse car la stibine combat effectivement le mal et la douleur. Pas d’utilisation prolongée. Des séances courtes et répétées sont préférables”.

Il m’aura fallu une quinzaine d’années pour commencer à comprendre et à maîtriser les énergies très particulières de la Stibine. Les mauvaises langues pourront toujours dire que je ne suis pas très rapide, mais tout vient à point à qui sait attendre…

Après de nombreuse expérimentations et de multiples tests effectués en séminaire avec certains de mes stagiaires, j’ai pu constater les phénomènes suivants :

Le travail avec la Stibine est très désagréable pour le thérapeute qui encaisse toutes les mauvaises énergies que le cristal de Stibine prélève sur le patient. C’est plutôt douloureux quand on sent ces énergies remonter de la pierre dans les doigts, se propager dans le poignet, l’avant-bras, le coude, le bras, le cou, l’épaule et gagner la colonne vertébrale au milieu du dos. Pour canaliser correctement ces très désagréables énergies dans des cas de traitements assez lourds, j’ai dû à plusieurs reprises faire appel à des Maîtres Reiki présents dans mes séminaires pour me prêter assistance et cela n’a pas non plus été sans douleurs pour eux. Nous n’étions pas trop de deux pour maîtriser correctement le phénomène et expulser les énergies négatives prélevées sur le patient en les canalisant au sein de la Terre-Mère qui les a dissoutes.

J’ai pu constater l’extraordinaire efficacité de la Stibine sur des problèmes de tendinites, de déchirures musculaires, de crampes musculaires, de rhumatismes articulaires, de prostatites, de problèmes oculaires. On n’a probablement pas encore fait le tour des merveilleuses propriétés de la Stibine.

En soins, le cristal de Stibine doit rester dans la main du soignant et ne doit pas être approché à moins d’un centimètre de la peau du patient (j’ai pu constater à plusieurs reprises un tremblement de la peau, comme si une onde énergétique soufflait de la pointe du cristal).

Plan émotionnel et mental

Comme je n’ai pas encore fait le tour de la question, je reste persuadé que la Stibine nous réserve encore quelques belles surprises sur les influences qu’elle peut avoir sur le plan émotionnel et mental.

 Plan spirituel

On choisira de préférence des grands cristaux rectilignes que l’on a bien en mains et sur lesquels on pourra éventuellement fabriquer un manche comme pour une épée.

La stibine est une pierre de protection contre les forces du mal. Lors de méditations dans des zones inconnues ou maléfiques, il est fondamental de bien se protéger. Le Schorl (Tourmaline Noire) et l’Obsidienne sont la base de toute protection mais la Stibine est une arme redoutable contre les manifestations du mal. Elle agit en protection rapprochée. Elle s’accommode merveilleusement de la présence du soufre qui en renforce les effets (j’ai pu avoir en mains un extraordinaire cristal de stibine de plus de 1,20 mètres de long, entièrement recouvert naturellement de particules microcristallines de soufre natif… je vous laisse juge de la puissance phénoménale d’une telle pierre!).

Selon les préceptes fondamentaux de l’Alchimie, la Stibine est l’amie de l’Émeraude dans la recherche de la perfection. Associées, elles permettent de franchir cette ultime étape difficile et parfois douloureuse qui conduit à la Sagesse absolue. Mais soyez concentrés sur votre travail et purifiez bien votre esprit, car cet ultime élan pourrait bien aboutir à un échec quasiment définitif, comme cela se produit en Alchimie lors de cette ultime étape qui conduit au Grand Œuvre : tout votre travail de structuration de votre système énergétique pourrait bien être à refaire entièrement. “Bis repetita placens ».

Signes astrologiques de prédilection : Scorpion, Capricorne, Sagittaire.

Reynald Georges BOSCHIERO 

Composition

La composition chimique de la Stibine est faite de Sulfure d’antimoine, Sb2S3, sa dureté sur l’échelle de Mohs est de 2. Elle est de couleur gris-acier et de densité d = 4,6.

Etymologie

L’étymologie directe du nom du minéral est dérivée d’une corruption latine d’un mot arabe (al-ithmīd), qui lui-même était déjà une corruption du Latin Stibium, venant du grec (stibi). Sur ce mot, les approches divergent car certains l’ont traduit par le chemin, la voie. Mais les anciens nommaient aussi la stibine albaster (album astrum), l’étoile blanche une appellation qu’il sera bon de se remémorer. (source)

Ma 1ère expérience en tant que novice…

Extraits de mes témoignages sur le forum « Le Pouvoir des Pierres »

Mar 18 Jan 2011 – 19:06

Cet après-midi-là, j’étais en train de purifier certaines pierres trop saturées avec mon bol chantant. J’ai testé avec mon pendule chacune d’elle avant sa purification. Ensuite, j’ai pensé à la Stibine dont j’avais oublié de mesurer le taux de saturation depuis son achat, puisque j’étais parti du principe qu’il faudrait la purifier de toute façon. Je l’ai purifiée en l’exposant, comme cela était préconisé sur Internet et dans certains livres, à la lumière de la pleine lune, à la fumée d’encens et sur des amas cristallins. Lorsque j’ai mesuré pour la première fois son taux de saturation il était à 100% !!! J’étais stupéfait, car tout le travail que j’avais effectué pour sa purification n’était pas suffisant, loin de là… 

Je l’ai déposée dans le fond du bol chantant  c’est tout juste si elle ne touche pas le bord… Et comme il ne résonnait pas bien (vu sa grande taille) notamment quand je tournais le maillet, j’ai donc procédé à la frappe de son bord une vingtaine de fois. Ensuite, j’ai mesuré à nouveau son taux de saturation qui est descendu jusqu’à 0%. Mais au moment où j’ai eu ce résultat, j’ai senti quelque chose dans ma chambre, “une sorte de présence indescriptible”. Ce n’était pas le sentiment habituel lorsque je me trouvais dans ma chambre. Immédiatement, j’ai demandé à mon pendule si la Stibine avait libéré des entités négatives durant sa purification.  Le mouvement du pendule était un Oui. J’ai commencé ma traque dans toute la maison en utilisant : encens + bol + pendule. J’ai demandé de nouveau  au pendule si l’appartement avait bien été purifié. Au bout de plusieurs tentatives de purifications, la réponse était Oui. Avant chaque question posée au pendule, je le passais au-dessus de l’encens par précaution. Par la suite, j’ai décidé d’acheter de la sauge blanche et de refaire la même chose, vu tout ce que j’avais pu lire sur la Stibine, j’ai estimé que c’était plus prudent.

En tout cas, mis-à-part mon ressenti, je n’ai rien remarqué de particulier durant cette séance de purification de l’appartement. Mais, j’avais l’Obsidienne Oeil-Céleste sur moi.

P. S.-1 : j’ai beaucoup lu d’avertissements sur le fait qu’il fallait  faire très attention quand on déchargeait une Stibine après son utilisation. Mais dans ce cas,  je ne l’avais pas réellement utilisée, j’avais seulement médité deux fois très brièvement (dix minutes à chaque fois) sans la toucher. Mais est-ce que ceci est suffisant pour la saturer à 100% avec des entités négatives ? A moins qu’elle eut été  déjà saturée avant son achat…

P. S. -2 : pour ceux qui se demandent si  je pratique la magie ? La réponse est Non.  De plus,  je ne connais rien là-dessus. Mais l’histoire des entités négatives restent un mystère pour moi.

—————————————————————-

Mar 18 Jan 2011 – 19:06

J’étais cet après-midi au magasin des pierres et j’ai raconté mon histoire avec la Stibine et sa purification + les entités négatives qu’elle avait libérées.

Les vendeuses m’ont conseillé de purifier tout l’appartement (comme je l’avais prévu) avec de la fumée de sauge sèche et durant ce temps-là, d’ouvrir toutes les fenêtres et les portes afin de créer un « violent » courant d’air et de faire partir le tout vers l’extérieur, tout en tenant la Stibine elle-même (puisqu’elle est déjà purifiée) dans l’autre main pour me protéger.

En plus de tout cela, au cas où cela ne fonctionnerait pas, je peux déposer, suite à cette purification, dans les quatre coins de chaque pièce de l’appartement, une poignée de sel d’Himalaya jusqu’au lendemain. Ensuite, je retirerai le sel, non pas avec un aspirateur, mais plutôt avec un balai et une pelle. Enfin, je mettrai tout le sel utilisé dans un sac en plastique, avec beaucoup de précaution, pour le jeter le plus loin possible. Pour moi, ça sera certainement la mer, car elle est très proche de là où j’habite.

J’attends d’abord la pleine lune pour recharger la Stibine, car pour l’instant elle est seulement purifiée, mais non rechargée. Après, je choisirai un jour propice pour le faire.

—————————————————————-

Jeu 20 Jan 2011 – 18:40

Ca y est ! J’ai rechargé la Stibine et j’ai purifié tout l’appartement, (comme je l’ai décrit dans le post précédent), cet après-midi… J’ai maintenu la Stibine avec ma main gauche, durant la purification, sa pointe en face de tout ce qui était devant moi. Une fois que j’ai eu terminé, j’ai mesuré son taux de saturation qui s’est élevé de 0 % à 25 %. Ce qui veut dire qu’elle a travaillé et qu’elle m’a bien protégé pendant durant la purification (confirmation de la part de mon pendule). Ce qui était sympa, c’est « l’après purification », car j’ai senti pour la première fois, une sorte de complicité avec ma nouvelle Stibine, ce qui n’était pas le cas avant ce travail. Le sel d’Himalaya dont je me suis servi pour sa purification, (après que je l’ai purifié avec le bol chantant), je l’ai amené à la mer et je l’ai enterré là-bas. Il a fait très beau aujourd’hui ce qui m’a permis de bien aérer tout l’appartement, mais cela a fait chuter la température jusqu’à 10 degré. Pour le moment, ma Stibine est dans le jardin en train de prendre un bain lunaire pour la deuxième nuit consécutive, avec ses copines.

P. S. : pour ne pas créer un nouveau post, je continue ici pour rajouter un détail (de taille).

Quand j’ai mentionné plus haut que mon pendule m’avait confirmé que l’appartement était bien purifié et que la Stibine m’avait protégé, c’était vrai.

Or maintenant et avant de poster le retour (celui de dessus) et pour être sûr et certain de ce que je vous écris, j’ai redemandé à mon pendule la confirmation de la purification de l’appartement. Tout d’abord, le pendule s’est arrêté net, puis il a commencé à faire des mouvements pas très francs ! Ensuite, un oui timide, puis après, un peu hésitant. J’ai continué mes questions « en entonnoir » par élimination, étant donné que je ne comprenais pas ce qui se passait.

Oui, l’appartement est purifié, Non il n’est pas débarrassé des entités négatives… Zut alors !

Finalement, j’ai compris ce qui s’est passé. Par mégarde, j’ai placé la Stibine après la purification de la maison, qui était saturée à 25 %, à côté de mon petit Cristal de Roche (que j’appelle « administratif », car je l’ai programmé à cet effet et il fonctionne très bien), afin d’isoler la Stibine des autres pierres qui se trouvent dans la chambre. Or, un Cristal de Roche par principe est un émetteur et récepteur à la fois. J’ai interrogé mon pendule, qui m’a confirmé la présence des entités négatives en lui par le biais de la Stibine. Mais en dehors du Cristal de Roche, tout l’appartement est bien purifié.

Du coup, je viens de plonger le Cristal de Roche dans de l’eau salée, il va rester dedans jusqu’à demain, ce qui va certainement briser sa programmation, mais il sera purifié au moins.

Bref, c’est un peu galère de manipuler une Stibine, il faut VRAIMENT faire très gaffe !

—————————————————————-

Ven 21 Jan 2011 – 23:12

La saga de la Stibine continue

J’ai donc hier soir, avant de dormir mis du sel de l’Himalaya aux quatre coins de ma chambre pour capter les entités négatives lâchées par la Stibine.

Le lendemain, quand j’ai conditionné le sel dans le tupperware, j’ai ressenti à nouveau quelque chose de bizarre! Une sorte de présence non annoncée.  C’était comme si quelqu’un vous épiez sans que vous le sachiez. Or pour moi, tout ça (le fait de sentir la présence des entités) est récent… D’ailleurs, la vendeuse  me l’a bien fait remarquer dans le magasin des pierres.

Bref, j’ai vérifié « si j’avais quelque chose » et à ma grande déception, j’ai hébergé quatre entités en moi ! C’était une fois de plus en manipulant la Stibine qui s’est saturée à 100 % dans le jardin pendant la nuit. Il doit y avoir des entités là où j’habite. J’ai gardé mon sang froid, car c’était inutile de paniquer (je n’avancerai pas plus vite pour autant).

Foutu pour foutu, j’ai pris le sel et je l’ai enterré au bord de la mer, j’ai creusé avec ma petite pèle pour qu’il ne soit pas accessible aux chiens qui jouent tranquillement. Et sur mon chemin de retour, j’ai fait un crochet au magasin de pierres et j’en ai parlé avec mon amie (la propriétaire du magasin, qui donne des cours aussi). Je lui ai expliqué ce qu’il m’était arrivé et je lui ai montré la Stibine. Elle a reculé d’un demi-pas et a froncé ses sourcils. Elle l’a sentie immédiatement et ce n’était pas agréable pour elle.

Elle m’a expliqué que si je me sentais mal avec la Stibine, il fallait l’enterrer et ne pas l’apprivoiser. Je lui ai dit que quand elle était bien purifiée, elle était fort agréable, mais une fois chargée elle devenait très menaçante, voire perfide, car elle envoyait tout ce qui est négatif sur le premier qu’elle rencontrait dans sa direction et sans distinction.

Conclusion, pour la garder il faut la décharger systématiquement avec énormément de précaution et à l’extérieur, jamais à l’intérieur !!! De plus, éviter de la porter dans sa poche comme je l’ai fait aujourd’hui, mais plutôt la mettre dans un sac en plastique à fermeture. Car le plastique est le seul isolant efficace  pour toutes les pierres. Et si jamais on est infecté par des visiteurs indésirables, il faut prendre un bain « façon turque », mélangé avec de la poudre de sauge. C’est-à-dire, mélanger 25 g de la poudre de sauge avec de l’eau (chaude ou tiède) le tout dans un grand récipient et le verser au fur et à mesure sur soi en s’imaginant qu’elle (la poudre de sauge) est en train de nous purifier pendant.

C’est ce que j’ai fait, c’est un peu bizarre d’avoir des particules de sauge qui restent après le bain (car il ne faut pas se rincer à l’eau après le bain, mais plutôt dormir avec).

Attention, la poudre de sauge ne protège pas, mais purifie uniquement, de toute chose négative en nous, notamment des entités.

Aujourd’hui, pendant que j’étais en train de purifier mes pierres avec le bol Tibétain, il m’a purifié aussi et a chassé les entités négatives, c’est à retenir.

Mais je les ai chopées à nouveau en manipulant la Stibine pour la mettre à l’extérieur. Ensuite, je m’en suis débarrassé.

Et pour terminer, afin de nettoyer sa Stibine chérie sans trop de dégâts, il vaut mieux (toujours d’après mon amie, la propriétaire du magasin de pierres), la décharger sur un amas d’Hématites pendant dix jours à l’extérieur. Et chaque jour la tourner dans un sens, afin qu’elle soit entièrement bien en contact avec le amas d’Hématites. Ensuite, bien purifier les Hématites, (quand tout est fini) à l’eau du robinet tout simplement si elle ne contient pas trop de produits.

Avis à tous ceux qui possède une Stibine, évitez de vous amuser avec, car les événements risquent de s’enchaîner à une cadence incroyable qui pourrait vous dépasser.

Ex : j’ai purifié ma chambre avec du sel, mais elle s’est polluée par la suite et je l’ai re-purifiée, etc. Idem pour moi, j’ai chopé des entités, je me suis purifié, ré infesté, re-purifié…

C’était une journée épouvantable pour moi.

—————————————————————-

Sam 22 Jan 2011 – 16:15

Enfin, pour conclure, j’étais encore aujourd’hui au magasin de pierres pour voir mes amies – il n’y a que des femmes qui travaillent là-bas – et savoir s’il n’y a pas un autre moyen pour purifier ma chambre et tout l’appartement en dehors de l’utilisation de la fumée de sauge.

J’ai parlé avec une troisième vendeuse (depuis cette histoire) à qui j’ai été obligé de tout raconter pour qu’elle puisse m’aider. Elle m’avait suggéré, pour faire partir l’entité récalcitrante restée dans ma chambre en dessous de mon lit puis dans mon Cristal de Roche (le gros), de l’accompagner vers la lumière en utilisant ce même Cristal de Roche avec une bougie et une formule très simple pour l’inviter à partir en paix vers la lumière.

J’ai placé une petite table à côté de la porte-fenêtre qui donne sur le jardin, à cause de la lumière du jour, dessus j’ai posé une bougie (chauffe-plat) et mon gros Cristal de Roche qui contenait l’entité. Et j’ai entre-ouvert la porte-fenêtre pour la laisser passer. Pendant ce temps-là, je suis allé allumer de l’encens pour purifier durant et après cette transition.

Subitement, j’ai entendu un bruit, qui n’était que le Cristal de Roche qui a basculé tout seul avec fracas ! C’est vrai il est un peu bancal, mais vraiment un peu. Et pour le faire basculer il faut le bouger, car il est gros et très lourd à la fois. Or, il n’y avait pas un courant d’air, vu sa taille il lui aurait fallu une tempête pour le faire bouger. Je l’ai remis à sa place et à peine deux minutes après, pareil il a basculé, pourtant, il était dans sa position initiale (il doit être présenté comme ça, autrement il serait couché).

Bref, j’ai mis l’encens à côté de lui et là j’ai vu la flamme de la bougie qui vibrait d’une façon trop exagérée dans tous les sens et la fumée de l’encens totalement affolée à croire qu’il y a un grand courant d’air, la scène ressemblait à un film tellement c’était nouveau pour moi.

J’ai commencé à réciter ma petite phrase tout en fixant le Cristal de Roche et observant de temps à autre la flamme de la bougie + la fumée de l’encens. J’ai répété la phrase une dizaine de fois, tout à coup, j’ai senti une sorte de paix immédiate qui s’est installée en moi et je me suis senti allégé + la flamme est devenue tranquille, sans nervosité dans ses mouvements, comme s’il y avait un courant d’air et j’ai fermé la porte.

Après, j’ai tout testé et tout était Clean. L’appartement, ma chambre, moi-même et le Cristal de Roche, aucune entité n’est restée à la maison, comme quoi il faut les aider à partir vers la lumière en paix. J’ai lu pas mal à ce sujet, mais c’est la première fois que je vois et vis cela en réel. Juste après, j’ai appelé mon amie pour la remercier, elle était très contente que ça ait marché. J’ai énormément appris durant ces derniers jours c’est l’équivalent d’une année entière pour moi.

—————————————————————-

Dim 23 Jan 2011 – 15:35 

(hors sujet)

La meilleure pierre pour nous tous c’est notre foi sincère et notre amour pour Tout le monde et le monde entier sous toutes ses formes : humaine, nature, etc. Le tout accompagné d’un Grand pardon à tous ceux qui nous ont causé tant de mal durant notre vie et ce mal nous marque encore… C’est Un des plus difficiles exercices qu’est le Pardon sincère qui sort du fond du cœur, essayez et vous verrez. Plus vous pensez à la personne qui vous a fait du mal et plus vous avez la confirmation que votre pardon n’est fait sincèrement (pas encore). Le jour où vous parvenez à oublier ce mauvais souvenir, là, votre pardon est accompli. Il est notre visa pour accéder au niveau supérieur et c’est le prix à payer, cela ne veut pas dire pour autant, que je me laisserai faire par le premier venu. Cette pureté est notre seule protection efficace, où que nous allions dans le monde. On ne peut pas toujours trimbaler nos pierres avec nous, dans ce cas-là que ferons-nous ? Notre foi fera des miracles ! D’ailleurs, je parviens à communiquer avec mes pierres par télépathie et ça marche. J’ai plusieurs exemples dont l’Obsidienne Oeil-Céleste. Mais j’arrive aussi à me passer de son soutien (en cas d’oubli) dans ce cas-là, je fais appel à cette force divine dont j’ignore le nom, peu importe d’ailleurs, car je la sens très forte en moi et cela marche aussi.

—————————————————————-

Mar 8 Fév 2011 – 12:11

Une petite anecdote qui vient de se produire ce matin, concernant ma Stibine.

Je me suis réveillé pour un besoin « urgent » une fois soulagé j’ai branché la prise de mon ordinateur et me suis retourné dans mon lit pour un petit quart d’heure, le temps de planifier ma journée. Avec la télécommande de l’ordinateur j’ai appuyé pour écouter de la musique, car avant de dormir je débranche l’ordinateur pour vider la batterie en écoutant un long album. Or quand j’ai appuyé sur « Play » il ne s’est rien passé. J’ai cliqué à maintes reprises, mais pas de réaction ! Je ne sais pas pourquoi j’ai pensé à ma Stibine qui se trouve dans mon jardin prise en croûte de sel himalayen depuis une semaine, en attendant l’arrivée de l’amas d’Hématites que j’ai commandé pour elle… J’ai commencé à imaginer que, dès réception des Hématites, j’allais la dépoussiérer du sel au bord de la mer et la recouvrir pour une période du amas d’Hématites. Ensuite, je vais la programmer après avoir testé sa pureté. Et je voulais que cette phrase destinée à sa programmation soit courte pour éviter une confusion quelconque ou un oubli. Une fois j’ai visualisé la phrase, à l’instant même, la musique de l’ordinateur s’est fait entendre (il s’est passé au moins une demi-heure entre temps). J’ai tout simplement souri.

P. S. : en principe mon ordinateur ne réagit pas après coup et si c’est le cas, ça sera la première fois. Car depuis plus de trois ans j’écoute ma musique avant de dormir de cette façon et jamais il n’a réagi à cette commande après coup, surtout une demi-heure après.

—————————————————————-

Sam 19 Mar 2011 – 2:41

Concernant la Stibine, Oui et Enfin je suis parvenu à trouver un moyen sûr de la purifier et la manipuler en toute sécurité ! En fait, au bout de deux mois presque, elle était enveloppée dans du sel himalayen et déposée quelque part dans mon jardin à l’abri de la pluie. N’empêche, elle a assisté aux quatre saisons.

Bref, je l’ai démoulée à la plage, en creusant comme la première fois, un fossé pour éviter de recevoir le sel « impur » sur moi à cause du vent. Et pour plus de sécurité, j’avais acheté des gants de vaisselle du supermarché. De plus, j’avais mon Obsidienne Oeil-Céleste sur moi pendant cette opération. Une fois dépoussiérée de son sel, je l’ai recouverte immédiatement d’amas d’Hématites pour éviter qu’elle n’aspire, (comme elle sait le faire), des entités pas très positives.

Arrivé à la maison, je l’ai testée pour m’assurer de son taux de saturation, qui était en occurrence de 0 %. Ensuite, je l’ai programmée sans tarder. Pareil, une fois terminé j’ai testé la programmation qui était réussite ! Enfin, je l’ai entourée de 3 Cristaux de Roche, un à chaque angle, à cause de sa forme triangulaire. Durant ce moment de rechargement, je ne l’ai absolument pas ressentie (entre elle et moi la communication se fait toujours à distance).

Mais un peu moins de 3 jours, là elle a commencé à se faire sentir, ce qui m’a rassuré, car j’avais peur que le sel n’ait été trop violent pour elle. Evidemment j’étais heureux que tout aille bien, puisque ce n’était pas du tout facile de trouver un moyen sûr pour pouvoir la manipuler sans recevoir quelque chose de négatif par accident ou maladresse.

Du coup, comme elle était programmée je l’ai manipulée sans gant ! Je l’ai re-testée pour vérifier sa saturation et là j’avoue,  j’ai été très surpris, car elle était saturée à 100 % sans que je ne fasse quoique ce soit avec elle, c’était pendant son rechargement « tranquille ». A nouveau, je l’ai purifiée, mais cette fois-ci avec les amas d’Hématites.

D’ailleurs 2 jours n’ont pas suffi pour la purifier totalement, car sa saturation était à 35 % au lieu de 100 %. Du coup, je suis reparti au bord de la mer, je me suis installé sur une dune tranquillement avec mon bol Tibétain, mon Obsidienne Oeil-Céleste et ma Stibine. Je l’ai purifiée et je l’ai testée en arrivant à la maison tout était bon ! Au passage, je note que je n’ai rien reçu sur moi (entités négatives), je pense que c’est dû à deux choses : la première c’est la programmation que j’ai déjà effectué et la deuxième c’est l’Obsidienne Oeil-Céleste qui était sur moi pour me protéger. D’ailleurs, j’ai testé la saturation de cette dernière qui était à 100 %. Je l’ai passée sous l’eau courante et j’ai re-vérifiée sa saturation qui est descendue à 0 %.

Voilà, avant de vous poster ce retour, je viens de vérifier (à l’instant) une dernière fois pour vous sa saturation qui est heureusement à 0 % depuis son deuxième rechargement. Je pense que quand elle avait saturé la dernière fois, c’est parce qu’elle avait purifié l’appartement, en tout cas je le pense.

Bref, voici son taux vibratoire qui est de 105.000 UB. D’ailleurs, en ayant le pendule au-dessus d’elle, j’ai ressenti comme de petites décharges électriques.

Hier, elle m’a apporté un grand réconfort suite à ma méditation, car ça fait une semaine que je suis très peiné avec les événements qui s’enchaînent à travers le monde comme au Japon, l’Afrique du nord, le Moyen-Orient, pour ne citer que ces 3 événements.

En tout cas, j’espère que ce retour sera utile pour ceux qui possèdent une Stibine ou qui voudront en posséder une et qui ne savent pas comment la manipuler en toute sécurité s’ils n’ont pas une autre « recette » que la mienne.

Je vous souhaite pleins de plaisirs avec vos expériences et bonne continuation à tous.

—————————————————————-

Purification de la Stibine

Pour plus de sécurité il faut impérativement savoir se servir d’un pendule, utiliser des cadrans et programmer une pierre.

N. B. : au cas où votre Stibine ne serait pas encore programmée et avant toute purification, portez sur vous une Obsidienne Œil-Céleste. Si votre Stibine est déjà saturée portez des gants en caoutchouc ou en plastique. 

1. La façon la plus simple et la plus rapide pour la purifier, c’est d’aller quelque part dans la nature loin des gens, dans un grand parc, en montagne, dans votre jardin, à la mer, etc., et de secouer votre Stibine comme si vous étiez en train de l’égoutter. Et à chaque fois, prononcez une petite phrase de purification pour demander à la Terre-Mère de purifier toutes les entités négatives qu’elle reçoit de votre Stibine. Répétez le même geste une dizaine de fois. Mesurez ensuite son taux de saturation sur un cadran* avec votre pendule. Le taux doit être à 0%.

2. Si vous n’avez pas la possibilité d’aller dans la nature pour la purifier, soit par ce qu’il pleut ou autre, vous pouvez acheter des amas d’Hématites qui se vendent par petit sachet et qui ont la taille de grains de lentilles. Vous recouvrez votre Stibine généreusement par les amas d’Hématites et vous la garderez ainsi quelques jours. A vous de faire des essais pour savoir combien de jours il faut pour votre Stibine, car c’est une question de taille, plus elle est grande, plus elle demande de temps.

3. Et si les amas d’Hématites s’avèrent difficiles à se procurer, vous pouvez utiliser le sel de l’Himalaya que vous pouvez acheter facilement (en principe) dans n’importe quel magasin Bio. Pareillement que les amas d’Hématites, vous recouvrez partout votre Stibine et vous la garderez au moins 10 jours.

 

Visualisation4. Enfin, la Stibine peut être  purifiée  efficacement par une simple visualisation — avec toujours  l’intention de la purifier. Pour ce faire, orientez votre Stibine vers le ciel — jamais vers les voisins d’en face ou sur une personne ou un objet — toujours vers le ciel. Puis, tenez-la avec vos deux mains, regardez-la bien pour mémoriser sa forme, puis fermez vos yeux, avec l’intention qu’elle soit purifiée par l’Univers. Cette opération durera 1 à 3 minutes seulement. Même si votre Stibine est trop saturée, elle sera quand même purifiée. L’action de la purification ne durera que quelques fractions de secondes, vous le sentirez. Une fois vous avez terminé, mesurez sa saturation à l’aide de votre pendule sur un cadran*. Le pendule doit vous indiquer 0 unité Bovis.

N. B. : dès que votre Stibine est bien purifiée et son taux de saturation est à 0% il faut immédiatement la programmer, autrement elle risque d’aspirer des entités négatives et en la manipulant, de vous les transmettre.

Programmation de la Stibine

Avant toute programmation, demandez la permission à votre Stibine (en utilisant votre pendule). Si vous obtenez son accord, programmez-là.

Ci-joint un document PDF sur les programmations des pierres au cas où vous n’avez jamais effectués une.

Rechargement de la Stibine

Le moyen de rechargement conseillé pour une Stibine (d’après tout ce que j’ai lu) est la pleine lune. Pour ma part, quand j’ai effectué cela avec la mienne elle a aspiré des entités négatives dans le jardin et elle m’est revenue saturée ! Je préconise donc les pointes de Cristal de Roche, qui elles mêmes doivent être purifiées à l’eau courante et rechargées au soleil.

Vous placez vos pointes de Cristal de Roche (non terminés) vers la Stibine. Le nombre dépend de la forme de votre Stibine. Autrement vous pouvez appliquer la géométrie cristalline périphérique (GCP).

Méditer avec la Stibine

Une fois votre Stibine purifiée et programmée, vous pouvez méditer avec en la plaçant en face de vous sur une table ou autre, mais sans la toucher, car elle est friable, de plus elle est toxique. Une petite séance de 10 mn suffira. Vérifiez toujours son taux après méditation, car des fois elle sature. Vous pouvez l’appliquer par-dessus vos vêtements au niveau du C4 (chakra du cœur) pour 2 à 3 minutes pour alléger un chagrin.

Je parviens à communiquer avec ma Stibine à distance. Elle a un pouvoir magique. Les visions et les sensations qu’elle me procure sont indescriptibles et d’une autre dimension.

______________

J’adresse mes chaleureux remerciements pour les membres du forum « Le Pouvoir des Pierres » Stella, Mélanie et notamment ceux qui ont partagé généreusement les documents suivants et qui sont très précieux pour les débutants :

 

Esprit